La SCOLARITÉ » RÉSULTATS aux EXAMENS
Passer son baccalauréat en candidat libre

Passer son baccalauréat en candidat libre signifie s'inscrire à l'épreuve individuellement sans être lié administrativement à un établissement.

Au niveau de l'épreuve, il n'y a pas de distinction entre un candidat scolarisé et un candidat libre.


Pourquoi repasser son baccalauréat en candidat libre ?


Quelques exemples :

Si vous avez échoué au bac l'an passé et vous avez néanmoins obtenu des notes supérieures ou égales à 10 dans certaines disciplines et vous ne souhaitez pas repasser ces matières.
L'article n°11 décret 93-1092 du 15/09/93 (voir ci-dessous) permet de conserver ces notes (durant 5 ans) et de ne passer que les épreuves pour lesquelles vous n'avez pas obtenu la moyenne, à condition d'être inscrit en candidat libre.

Vous n'avez pas obtenu de notes supérieures ou égales à 10 mais vous ne souhaitez pas vous retrouver en situation d'échec en recommençant dans un système scolaire traditionnel qui ne vous correspond plus.

Vous voulez repasser votre bac tout en ayant la possibilité de démarrer une autre activité (emploi, stage, théâtre, ...)




Annexe : extrait du texte du décret 93-1092

Article 11 : (les candidats ajournés reçoivent un certificat de fin d'études secondaires, s'ils ont obtenu pour l'ensemble des épreuves une note moyenne égale à 8. Ce certificat leur est délivré par le Recteur de l'Académie chargé de l'organisation de l'examen, selon les modalités fixées par arrêté du Ministre Chargé de l'Education Nationale). Les candidats non scolarisés, salariés, stagiaires de la formation professionnelle peuvent conserver, sur leur demande et pour chacune des épreuves, dans la limite des cinq sessions suivant la première session à laquelle ils se sont présentés, en tant que candidats scolarisés ou relevant des catégories énumérées au présent alinéa, le bénéfice des notes égales ou supérieures à 10 qu'ils ont obtenues. Ils ne subissent alors que les autres épreuves.
Les dispositions de l'alinéa 2 du présent article ne s'appliquent qu'aux candidats qui se présentent dans la même série que celle où ils ont obtenu des notes dont ils demandent à conserver le bénéfice, à l'exception de règles particulières définies par arrêté ministériel.
Le renoncement à un bénéfice de notes lors d'une session est définitif et seules les notes obtenues ultérieurement sont prises en compte pour l'attribution du diplôme.
Pour les candidats visés à l'alinéa 2, à chaque session, le calcul de la moyenne pour l'admission s'effectue sur la base des notes conservées et des notes obtenues aux épreuves nouvellement subies.
Aucune mention ne peut être attribuée aux candidats qui ont demandé à conserver le bénéfice des notes en application des dispositions de l'alinéa 2 du présent article.


Vous pouvez aussi contacter les organismes de soutien scolaire ou d'enseignement à distance, voire envisager de le repasser en vous inscrivant dans un établissement spécialisé.

Pour obtenir des adresses sélectionnées cliquez ici.